YCMN

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Croisière

Un retour sur le 19ème Rallye de l'Espoir

Une météo défavorable mais des marins motivés.
Ceux de Gravelines nous ont rejoints le samedi soir en voiture au lieu du bateau pour accueillir nos amis de l’association Au Delà du Cancer.

Christian avait préparé un menu qui a fait l’unanimitépar sa recherche de gouts surprenants et délicieux.
Lili jazz a assuré

Le dimanche matin ce sont donc les skippers du YCMN qui ont pris en charge les invites de l’association pour leur offrir une sortie en mer en allant faire le tour de la sirene. Ensuite c’est en voiture que nous avons rejoints nos amis de Gravelines qui avaient allumé le barbecue.

Au nom du YCMN merci encore à Baudoin, Claude, Thierry, Jean, Etienne, Michel , Karl, Daniel, Philippe, et Didier d’avoir offerts leurs bateaux pour ces invités.

En souhaitant avoir une bonne météo l’an prochain pour cet engagement qui fêtera sa 20eme édition.

Mise à jour le Lundi, 18 Septembre 2017 18:54
 

Bols d'Automne

ImageNotre prochain bols d'automne aura lieu du 22 septembre au 1° octobre.

Toutes les informations sur cette croisière en Zélande en cliquant sur le lien suivant (@)

(le fichier est volumineux, comme le programme - soyez patient)
Mise à jour le Samedi, 09 Septembre 2017 07:51
 

Rallye de l'Espoir 2016

Le Rallye de l'Espoir organisé en association avec Gravelines Plaisance pour l'association "Au Delà du Cancer" aura lieu le Dimanche 4 Septembre.

C'est toujours un moment important pour le club, une occasion de mettre en avant nos valeurs associatives.

Les bateaux du YCMN sont invités à rejoindre Gravelines dès le Samedi 3 Septembre dans l'après midi pour participer aux différentes actions. PM à 14:56, accès dans le chenal de Gravelines avant 17h00.

Toutes les détails de l'organisation ici (@)

Inscrivez vous à la capitainerie

Mise à jour le Lundi, 12 Septembre 2016 19:51
 

programme croisière 2015 en ligne

vous avez reçu par courrier le programme des croisières 2015. Vous voulez le retrouver sur notre site, le voici.

Sans la version papier avec vous, vous l'aurez toujours sur votre smartphone, tablette, ....

lien

Mise à jour le Samedi, 27 Juin 2015 14:03
 

SimSail 2.6 - Logiciel de routage

Edouard Halbert, membre du Yacht Club de la Mer du Nord et habitué de la Normandie Solo (2 victoires avec son First 31.7 Morvrac’h), a développé un logiciel de routage gratuit qui fonctionne sous Windows 7 et 8 (32 et 64 bits). Une nouvelle version est disponible à l’adresse http://simsail.codeplex.com. Cette version est en français,  en anglais ou en néerlandais.

Le routage isochrone évite les côtes ainsi que des barrières définies par l’utilisateur (comme les DST ou le rail par exemple). On peut balayer plusieurs variables comme la polaire, le vent et l’heure de départ. On peut router à partir de la position du bateau si l’ordinateur est connecté au GPS. On peut mixer voile et moteur. On peut router uniquement au moteur. La route optimale est exportable dans quasiment tous les logiciels de navigation. Enfin, le routage se fait en complète orthodromie. La documentation est en ligne sur le site. Toutes les caractéristiques sont à la fin de cet article.

La dernière version (2.6) permet de lire les courants du SHOM (à acheter sur le site du SHOM – 180 E). Elle intègre aussi 2 nouveautés à destination des organisateurs de régate : la possibilité de placer précisément un point de route (utile pour les instructions de course) et surtout la possibilité de faire des routages en comparant jusqu'à 3 polaires avec leurs ratings respectifs (HN, IRC ou autre).

Un routage, comme ci-dessous de Vergoyer à Portsall, prend seulement quelques secondes.

simsail img

Le logiciel répond à la question : en fonction du vent, du courant, de mon voilier et de mon style de navigation, que va-t-il se passer sur la route que je projette de faire ? A quelle heure j’ai intérêt à partir ? Aurais-je assez de carburant ? Vais-je tirer des bords ? Est-ce que cela sera spiable ? Si oui, quand faudra-t-il empanner ? Quels vents vais-je rencontrer et à quelle allure ? Comment éviter des vents forts ou garder suffisamment de vent pour faire route à la voile ? C’est le genre de questions qu’on se pose en croisière et en régate. SimSail y répond en quelques secondes. SimSail ne tourne que sous Windows 7 et 8 (32 et 64 bits). Désolé pour les autres.

SimSail effectue le routage sur autant de segments de route qu’on veut. Il utilise la méthode des isochrones ou une méthode sans optimisation qui reflète la situation dans laquelle se trouve un skipper quand il ne dispose pas de fichier Vent et qu’il ne connaît pas les courants (à chaque instant, il essaye de faire le bord rapprochant).

L’interface est simple et intuitive. Cependant, comme tous les logiciels, il faut un petit temps d’adaptation qui est vite comblé une fois qu’on a compris comment on lance un routage.

Tout commence en ouvrant un fichier Grib qui donne les vents pour une période et une zone données. SimSail ne récupère aucun fichier Grib. Un logiciel ou un site Internet ou un service email sont nécessaires. Hors navigation, l’auteur utilise zyGrib qui est gratuit et dont l’interface est simple. Ensuite, on crée ou on charge une route (importation et exportation possibles avec OpenCPN, MaxSea ou Adrena). Pour faire une simulation,  il ne reste plus qu’à choisir l’heure de départ et de sélectionner ses paramètres en ouvrant une boîte de dialogue où ceux-ci sont tous regroupés (touche Tab).

Le pas de temps est paramétrable (de 1 à 360 mn) ou automatique, ce qui est intéressant notamment pour les routages multi-segments. Pour chaque pas de temps, le routage effectue les calculs suivants :

  • Calcul du vent réel donné par le fichier Grib (interpolation spatiale et temporelle) ;
  • Calcul du courant (interpolation spatiale et temporelle) ;
  • Calcul du vent surface (vent + courant) car c’est le vent que va ressentir le bateau ;
  • Calcul de la vitesse du bateau en fonction du vent surface, de sa polaire et des paramètres rentrés : % de vent, % de polaire, état de la mer (on va toujours moins vite que la polaire au près et à l’opposé on va plus vite au portant s’il y a des vagues), etc. Si la route est trop bout au vent ou si elle est trop vent arrière, SimSail calcule le meilleur VMG au près ou au portant ;
  • Evitement de la côte et des barrières ;
  • Si le vent est trop faible, le bateau peut faire du moteur et induire une consommation de carburant ;
  • Calcul de l’angle pour contrer le courant éventuellement (à la voile ou au moteur) ;
  • Déterminer si le waypoint est atteint, continuer ou aller au waypoint suivant. Et ainsi de suite.

L’affichage du routage permet de voir, pour chaque point du routage,  la vitesse du bateau, si on va faire de la voile ou du moteur, de voir les vents rencontrés, de voir les allures (près, reaching ou portant), de voir les tronçons de courant favorable ou non, etc. Sur chaque point de route, on peut visualiser tous les paramètres (affichage des valeurs numériques et visualisation par des flèches qui représentent le vent surface, le vent apparent, le courant, le COG et le cap géographique du bateau).

On peut facilement modifier la route en ajoutant ou en supprimant des points intermédiaires et en les déplaçant. On peut de même créer, modifier, importer, sauvegarder des barrières qui représentent des obstacles à éviter. C’est le cas des DST par exemple.

On peut visualiser les vents avec plusieurs types d’affichage, les courants, charger un ou plusieurs fichiers de waypoints (format gpx d’OpenCPN), charger ou sauver une route et la modifier, sauver le routage pour l’exporter dans OpenCPN par exemple (format gpx aussi).

SimSail sauvegarde tout l’environnement, si bien que quand on ouvre à nouveau le logiciel, on se retrouve exactement dans la situation de la session précédente.

SimSail n’est pas un logiciel de navigation mais un outil de planification de navigation. La cartographie se limite au trait de côte (mondial). SimSail se connecte au GPS pour afficher la position du bateau. On peut faire un routage à partir du bateau.

En navigation, quand le bateau est proche d’une côte (moins de 10 Nautiques), l’auteur utilise le service gratuit de Saildocs (notice fournie avec le logiciel) avec son mobile puis transfère le Grib sur l’ordinateur portable de la table à carte. Entre l’envoi de l’email pour demander le Grib, la réception du grib par email et son transfert sur ordinateur, cela prend environ 1 minute en mer. Ensuite, il n’y a plus qu’à jouer avec SimSail pour optimiser sa route.

CARACTERISTIQUES

-        Traits de côte mondiaux avec une résolution jusqu’à 100 m

-        Projection Mercator

-        Noms des villes côtières et des capitales

-        Défilement continu de la carte en longitude

-        Orthodromie (grand cercle ou vol d’oiseau)

-        Lis et affiche des fichiers grib

-        Importe et exporte des routes au format GPX

-        Importe des waypoints au format GPX

-        Importe et exporte des barrières au format GPX

-        Courants de marée pour la Manche et la mer d’Iroise

-        Connexion au GPS pour effectuer des routages depuis la position du bateau

-        Routage par la méthode des isochrones ou sans optimisation (au meilleur cap)

-        Routages multiples par balayage de variables (polaire, vent et heure de départ)

-        Routage automatique ou contrôle total de tous les paramètres

-        Pas de temps de 1 min à 6 heures

-        Intégration du courant dans les calculs de routage

-        Intégration des courants du SHO (à acheter auprès du SHOM)

-        Evite les côtes et les barrières

-        Intensité du grib et décalage dans le temps

-        173 polaires sont fournies

-        Possibilité de modifier la polaire

-        Tient compte des pertes lors des virements de bord

-        Routage mixte voile et moteur (avec consommation de carburant)

-        Routage moteur seul possible (avec vent constant mis à zéro)

-        Vent minimal et maximal sur le routage

-        Etat de la mer

-        Statistiques du routage

-        Affichage des conditions rencontrées par le bateau pour chaque pas de temps :

o      BTW        Bearing To Waypoint (cap au prochain point)

o      DTW        Distance To Waypoint (distance au prochain point)

o      CD                Current Direction (direction du courant)

o      CS                Current Speed (vitesse du courant)

o      TWD        True Wind Direction (direction du vent géostrophique)

o      TWS        True Wind Speed (vitesse du vent géostrophique)

o      SWD        Surface Wind Direction (direction du vent surface)

o      SWS        Surface Wind Speed (vitesse du vent surface)

o      SWA        Surface Wind Angle (angle du vent surface avec le bateau)

o      AWA        Apparent Wind Angle (angle du vent apparent)

o      AWS        Apparent Wind Speed (vitesse du vent apparent)

o      HDG        Heading of the boat (cap du bateau)

o      BS                Boat Speed (vitesse du bateau)

o      COG        Course Over Ground (cap du bateau sur le fond)

o      SOG Speed Over Ground (vitesse du bateau sur le fond)

pour obtenir l'article en version pdf

Mise à jour le Samedi, 21 Mars 2015 16:06
 
  • «
  •  Début 
  •  Précédent 
  •  1 
  •  2 
  •  3 
  •  4 
  •  5 
  •  Suivant 
  •  Fin 
  • »


Page 1 sur 5