YCMN

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Régate

Challenge Marine Diffusion et Régate en Double

[ Avis de course Challenge Marine Diffusion ]

[ Avis de course Régate en double ]

Mise à jour le Jeudi, 05 Juin 2014 20:31
 

Coupe de la Duchesse Anne

[Avis de course]

[Bulletin d'inscription]

Mise à jour le Vendredi, 09 Mai 2014 06:53
 

Formation à la régate

Formation à la régate

Mise à jour le Dimanche, 16 Février 2014 18:48
 

Agenda régate

Le printemps va arriver et avec lui le nettoyage du bateau ,le réarmement, les vérifications diverses, l'anti fouling etc....

et aussi la mise à jour de l'agenda.


Alors n'oubliez pas d'y inscrire les dates "Régates" du club

 

Le Samedi 5 avril à 18 h

Le Club propose une formation "théorique" sur la régate, pour révision avant la saison.

Lieu : au Club House du YCMN.


Le Week end du 21 et 22 Juin

Challenge marine Diffusion le Samedi  21 Juin

Régate en double le samedi 21 et dimanche 22


Le Week end du 13 et 14 Septembre

Régate "Coupe de l'équinoxe"

 

Ces régates sont accessibles à tous et se déroulent dans "l'esprit Club" de  rencontre et de convivialité.

Alors n'hésitez pas à vous inscrire

Mise à jour le Dimanche, 09 Février 2014 18:17
 

YCMN TEAM J80 AU NATIONAL A CHERBOURG

57 bateaux avaient rendez-vous du 1er novembre au 3 décembre à Cherbourg pour disputer le National J80, dernier grand rendez-vous de l’année pour les compétiteurs de la classe. La météo peu engageante et la distance ont découragé quelques équipages.

Jacques HUBERT (barreur), Vincent VAN DE KERKOVE (tactique), Renaud BORNAIS (embraque) et Jean-Benoit PROBST (n°1) avaient l’honneur de représenter le YCMN.

L’équipage ayant participé à un week-end d’entrainement à Cherbourg les 18 et 19 octobre, le bateau était déjà préparé, ne restait plus qu’à le gruter pour le mettre à l’eau et participer à une manche d’entrainement dans de petits airs le jeudi après-midi.

6 manches ont été courues sur le championnat : 3 manches le vendredi et 3 le samedi, les manches du dimanche ayant été annulées pour cause de tempête.

Les coureurs ayant le mors entre les dents, les procédures de départ ont été longues nécessitant généralement trois ou 4 procédures avant chaque départ sous black flag. Ce qui incitait les barreurs à une certaine prudence sur la ligne de départ.

Malgré un départ moyen, nous terminons 20 ème de la première manche après une belle remontée sous spi grâce à des options payantes à droite du plan d’eau.

Lors de la 2ème manche, nous ne réagissons pas suffisamment vite au changement de vent et n’adaptons pas assez vite nos réglages. Le niveau des équipages étant très homogène et chaque erreur se payant cash, nous terminons la manche à une décevante 31ème  place.

Nous avions à cœur de bien finir la journée et après un très bon départ tout s’enchaine bien et nous réalisons la plus grande partie de la régate parmi les 8 premiers.

Le dernier bord après la bouée sous le vent étant long et spiable, nous décidons de garder le spi, ce qui était la bonne option.

Malheureusement pour nous, 2 proches adversaires ont tombé le leur et nous bloquent, nous contraignant à affaler également.

Pendant ce temps-là, d’autres bateaux ayant gardé leur spi nous doublent sous le vent si bien que nous terminons la manche 17ème et pleins de regrets après cette belle course.

Le samedi une nouvelle journée nous attend. Le vent est très différent en force et en direction entre le bas et le haut du plan d’eau. Le vent est par ailleurs bien monté pendant la  première manche et notre réglage petit temps, justifié par les conditions au moment du départ nous pénalise fortement. Nous sommes parmi les derniers à l’issue du premier bord de près. Malgré de belles remontées sous spi et de belles manœuvres dans la brise, nous terminons la manche 35ème.

Nous modifions nos réglages pour la 2ème manche (notamment le mat) et gagnons instantanément ½ nœud au près. Fini la balançoire. Si bien que nous virons dans les 10 à la bouée de près.

Malheureusement, quelques longueurs après l’envoi du spi, la drisse explose en tête de mat, dans un bruit de coup de canon.

Nous réussissons néanmoins à récupérer le spi sans chaluter, mais sommes contraints à l’abandon.

Nous rentrons rapidement au port pour réparer, mais la zone de course est à près d’une heure du port.

Le temps d’intervenir, pourtant efficacement, pour repasser une nouvelle drisse, il faut nous rendre à l’évidence : nous n’aurons pas le temps de rejoindre la zone de course pour le départ de la manche n°3 du jour.

Nous restons donc au port, la mort dans l’âme avec les autres équipages victimes d’avaries, pendant que nos concurrents se font sérieusement secouer dans une manche d’anthologie, le vent étant sacrement monté.

Il y aura d’ailleurs un démâtage, une bôme explosée et des blessés durant cette manche.

Le dimanche, il n’y aura pas de course.  Cette casse mécanique met fin à nos espoirs d’accrocher le top 20, nous terminons à la 36ème place.

Félicitations au club de Marine Cherbourg pour leur organisation sans faille et la chaleur de leur accueil.

Jean-Benoît Probst

 


Page 7 sur 12