YCMN

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
YCMN

Après la Oupas

photos

le Compte Rendu de Pierre François, une Oupas qui restera dans les mémoires des participants, pour l'ambiance, la nuit d'enfer et avoir le droit de manger avec ses doigts.

Nous étions surveillés

-------

Pétole, coup de vent puis vent frais : Voici donc le résumé de Samedi, de la nuit à Oostende et du retour de Dimanche.

Avec un mouillage sur bouée à l’avant et amarrage cul à quai, le roulis nocturne est garanti quand 35 nœuds de vent s’invitent pour nous bercer. Il est normal qu’une ou deux amarres se rompent et qu’une ou deux drisses battent sauvagement contre leur mât, pour provoquer l’éveil nocturne de skippers momentanément mobilisés à la manœuvre en tenue inappropriée.

Une Oupas avec Baudoin, c’est toujours un apéro-ponton chaleureux et un dîner où les additions ne dérapent plus. Les poulets-compote étaient délicieux au-delà de l’absence de tout couvert et malgré la bonne volonté des Serge dont s’était la fête à vouloir offrir le Calva à tous, il fallut attendre le retour aux carrés pour sortir les alcools forts.

imageSur le First 30 récemment acquis par Stéphanie, naviguant en compagnie de Bruno, médecin hypnotiseur pratiquant samedi après-midi l’autohypnose pour atténuer sa souffrance lors d’une chute très violente dans la descente, sur le First 30 donc de notre nouvelle skipper, les cuba-libre et punch régalèrent les cinq marins attentifs aux mésaventures de l’un d’entre eux. Son Pogo 8.50 avait navigué à flanc de cargo au bout d’une grue après l’abandon du voilier par le skipper professionnel chargé du convoyage…

Et Yo ! et une bouteille de rhum ! Dis donc ça commence à piauler dehors ! C’est un si-bémol à deux octaves, dit un expert !

On parle de Stéphanie, qui a beaucoup navigué sur les bateaux du Club, qui est retournée à l’école de voile, et qui a sauté le pas avec entrain pour devenir « patron ». Chapeau. Alors pour l’honorer, le Président Thierry avait dit un peu plus tôt en souriant : « Je vais demander à Jérôme s’il veut bien organiser une régate d’accueil ouverte à tous les bateaux du YCMN. Ce sera une navigation de bienvenue !» Ce serait en effet en accord avec l’esprit du club où l’on navigue car nous ne sommes toujours pas une marina !

Le bateau de Stéphanie est en ordre de marche avec un moteur tout neuf. Nous n’avons trouvée manquante qu’une vis inox sur la prise de quai. Alors nous avons, tout dessus et voiles en ciseaux, profité l’esprit tranquille d’un retour un peu rouleur lié à l’arrière étroit des bateaux de son âge !

Bienvenue Stéphanie !

Mise à jour le Mardi, 23 Octobre 2018 20:31
 

Oupas ou pas! des précisions

image

Voici déjà la fin de la saison qui s’approche, et le retour de la Oupas....qui

Comme tout le monde le sait, on ira ou pas, vous serez làou pas..
Cette année, au moment oùj’écris ces quelques ligne, la météo semble favorable, et plutôt pour une sortie vers la cote Belge.. Pour participer, rien de plus simple, rendez vous Samedi 6 octobre à8h00 devant la capitainerie pour une sortie d’un week-end qui nous ramènera àDunkerque dimanche dans l’après-midi. (Départ prévisible vers 9h00 samedi afin de profiter du courant vers la Belgique.)

Mise à jour le Mercredi, 10 Octobre 2018 20:45
 

Retour du Bols d'Automne 2018

image
Une fois encore Baudouin nous a comblés,
Une fois de plus, nous avons donc "bolsé".
La veille du départ, le vent se voulait furieux
Il ignorait sans doute nos caractères audacieux !
Le lendemain matin, la flotille s'élançait
Chatham n'avait qu'à bien se tenir : on arrivait !
........
Un texte, quelques photos, ....
pour vivre l'épopée de notre armada (en vers)
pour en savoir plus (@)
Mise à jour le Mardi, 23 Octobre 2018 20:31
 

Le Rallye de l'Espoir 2018

imageCe sont finalement 11 bateaux du YCMN qui ont rejoint Gravelines le Samedi 1 Septembre. 10 bateaux de Gravelines participaient également

La soirée du samedi a regroupé une centaine de participants, l'ambiance assurée par un groupe belge de campicaristes musiciens et chanteurs, et un cochon à la broche qui avait rôti tout l'après midi pour rassasier les convives.

Le dimanche, le rendez vous était à 11h30 pour préparer le retour vers Dunkerque .....

Pour en savoir plus (@)

Mise à jour le Mercredi, 10 Octobre 2018 20:47
 

Tous pour un, un pour tous.

Pierre Francois résume nos deux jours de festivité en quelques mots bien choisis:

La grande régate à terre du Club a duré deux jours, deux jours anniversaires, deux jours de réussite.
Réussies, les journées « des tréteaux » de l’intendance et de la vente des produits « 60 ans »
Transgressive la mise à l'eau de Jonas au son du tube musical de Titanic
Réussie, l’entente immédiate entre les YCMN gris souris et les SNSM orange « sécurité »
Passionnante, la démo survie.
Eblouissante, l’agilité et la précision des pilotes d’hélico de l’Aéronavale
Revigorante, l’auberge espagnole et la restauration des régatiers
Surréaliste l’usage du canal 77 par deux comités de course distincts
Envoutants, les feux rouges, les fumigènes, les cornes de brumes et le ballet des bateaux du club autour de ceux de la SNSM
Ludique, le concours de noeuds
Utiles, les interviews, reportages, discours de Thierry, des Thierry, des Politiques
Formidable, le diner et ses orchestres.
Réconfortante, une nuit de sommeil à bord
Stimulante, une brocante alléchante
Stupéfiant, le passage du Maire en fin de matinée
Extraordinaire, les deux immenses tablées du déjeuner paella.
TOUS ONT ŒUVRE COMME UN SEUL - CHACUN A ŒUVRE POUR TOUS
C’est certain, nous sommes un club, pas une Marina

Pour conclure, nous ne souhaiterions qu'ajouter

Vivifiante, cette brise sur la flamme de l'Esprit Club
Mise à jour le Samedi, 11 Août 2018 13:07
 


Page 2 sur 18